Accès rapide :
Politique d'accessibilité
Aller au contenu
Aller au menu

Martine ClercSculpteur

Portrait de Martine Clerc

Dans ses recherches sur la forme et les couleurs, Martine Clerc créé des sculptures en béton aux formes essentielles, inspirées par la nature ou l'architecture. Séduite par le plymorphisme du matériau, elle développe une recherche personnelle autour de sa composition et a déposé plusieurs marques et brevets innovants.

Interview

MBB : Vous avez par le passé travaillé de nombreux matériaux. Comment vous est venue l'idée d'utiliser le béton ?

Martine Clerc : J'ai utilisé le béton pour la première fois en construisant ma maison, m'initiant au travail de ce matériau. C'est par la suite, en cherchant à donner à mes sculptures un caratère pérenne, que je me suis tout naturellement tournée vers le béton, pour ses qualités de souplesse d'utilisation, de restitution des formes d'un moule et de durabilité.

Mes gestes et mes actes font plus que façonner une matière déjà formée. Ils inventent de nouveaux bétons qui portent un message.

MBB : Vos réalisations frappent par l'intesité de couleurs de vos bétons. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Martine Clerc  : Mes premières créations en béton étaient noires, des teintes très profondes. Lors d'un voyage en Inde, j'ai découvert des soies de couleurs étonnamment puissantes. Depuis je travaille le béton en couleur, pour lui donner un aspect sophistiqué, lumineux et vivant.

En jouant avec la lumière, une technique particulière m'a même permis de conférer au béton l'aspect du velours ! Cette technique dont le nom Velours de béton ® renvoie bien à l'idée de raffinement qui s'exprime dans mon travail d'artiste pour des sculptures-tableaux, mais aussi dans le domaine de l'architecture et de la création d'espace intérieur de la maison.

C'est une nouvelle façon contemporaine de concevoir le lieu privé au delà d'un simple décor. C'est le matériau béton qui par son polymorphisme donne à l'espace et aux objets sa vérité simple et authentique.

 

Cette interview a été réalisée en avril 2004. Martine nous a quitté en mai 2007. Son oeuvre demeure visible sur monbeaubeton.com avec l'accord de ses ayants droits que nous remercions. Pour tout renseignement, vous pouvez contacter son ami Gérard Caville g.caville@wanadoo.fr  


Navigation :